Fanny Dubot : « Les socialistes essaient de faire retarder la loi sur le cumul des mandats »

Entretien avec Fanny Dubot, membre du parti Europe Ecologie Les Verts, candidate lors des élections législatives de 2012 à Lyon mais aussi élève de Sciences Po Lyon.

Êtes-vous favorable à la fin du cumul des mandats ?

Oui, et c’est ce que les écologistes prônent depuis toujours. Nous sommes pour l’exercice d’un mandant unique et donc pour la mise en place d’une loi interdisant le cumul des mandats dans le temps et dans l’espace. C’était d’ailleurs une des propositions et même une des promesses de François Hollande lors de son élection. On attend donc cette loi de pied ferme, et ce, avant 2014 comme cela a été évoqué. Or on a l’impression que les socialistes essaient de faire retarder cette loi pour pouvoir se faire réélire en 2014 (année des élections municipales N.D.L.R et européennes) et se garder une place au chaud.

Pourquoi cette volonté de mettre fin au cumul des mandats ?

C’est pour moi une question de respect vis-à-vis des électeurs. Quand on se présente à un mandat politique, c’est pour remplir une tâche spécifique le mieux possible, s’y consacrer entièrement, pas pour vaquer entre Paris, la région, le département, ou la commune. Une personne n’a pas le temps d’être député ou sénateur et maire à la fois, et de faire correctement son travail. Mais on n’est pas des dogmatiques pour l’interdiction du cumul pour autant! Il y a des cumuls qui sont possibles quand on est à l’échelle d’une commune de moins de 3 500 habitants par exemple.

Les membres du Parti Socialiste sont assez partagés sur la question. Plusieurs d’entre eux, comme le président du groupe PS au sénat et maire de Dijon François Rebsamen, avancent qu’il faut que les élus nationaux soient ancrés dans les réalités locales et qu’il est souhaitable qu’ils aient un deuxième de maire.

François Rebsamen est l’un des plus avancés sur la question de la réforme des collectivités territoriales mais cet argument est pour moi totalement invalide. Cela voudrait dire que si l’on n’exerce pas un mandat local, on n’est pas ancré dans son territoire. Moi je pense qu’un citoyen, où qu’il habite, est pleinement ancré dans son territoire. On n’a pas besoin d’être élu pour connaître les enjeux de sa commune, de son département ou de sa région.

La fin du cumul des mandats pourrait permettre à une nouvelle génération et aux femmes d’accéder plus facilement à des mandats politiques ?

Oui, exactement. Ceux qui y sont accrochés sont ceux qui possèdent un mandant depuis plus d’une trentaine d’années. Ils n’ont fait que ça dans leur vie et ont peur de se retrouver sans rien du jour au lendemain. Si on limite le cumul des mandants, cela permettrait à une nouvelle génération de faire son entrée dans la politique, une génération qui a la tête sur les épaules et qui ne demande qu’à partager ses idées et les appliquer.

Propos recueillis par Julien Bigard

Publicités

5 réflexions sur “Fanny Dubot : « Les socialistes essaient de faire retarder la loi sur le cumul des mandats »

  1. les socialistes sans honnêteté ! ! , déjà en 2007 ils ont viré Ségolène sur ce sujet brulant alors, aujourd’hui avec un guignol comme Hollande! dont on connait aussi sont rôle à cette époque ! je reste persuadé que cette loi sera proposée mais ne sera applicable qu’en 2017 ! et encore, si la droite passe tout sera à jeter à la poubelle ! ! à moins d’une petite révolution des citoyens ! !

  2. dominique voynet et noël mamère ont adhéré au PS ? 😉

    plus sérieusement, ce sont les élus des partis qui sont le plus susceptible de cumuler qui freinent. le problème ne se pose pas encore sérieusement pour europe écologie.

    le PS en tant que parti défend le non-cumul.

  3. par ailleurs, je t’invite à jeter un oeil du coté du finistère où tous les députés sont de gauche et tous les députés PS se sont appliqués le non-cumul

  4. Le PS en tant que parti défend le non cumul, c’est très bien. Si les élus socialistes pouvaient défendre la même chose que le parti ça serait mieux (droit de vote des étrangers, soutien sans conditions au mariage pour tous…)

    • je ne connais aucun groupe humain non sectaire (au sens premier du terme) qui soit unanime sur tous les sujets. Mais on parlera de tout cela quand ça passera à l’assemblée nationale et je serais avec toi pour désapprouver ceux qui ne voteraient pas les textes issus des propositions de François Hollande.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s